Kundalini Yoga en Afrique….

L’ÉVEIL DU KUNDALINI YOGA AU BURUNDI ET EN AFRIQUE par Sat Darshan Singh

Historique en résumé

Il est bien connu que, depuis plus de 20 ans, il y a un centre de Kundalini Yoga à Lomé au Togo. Mais ce n’est que récemment que d’autres pays africains ont eu la chance d’accueillir des formateurs d’enseignants de KY. Il y a 6 ans, Krishna Kaur, qui est « lead trainer » (formatrice d’enseignants de KY) et qui vit à Los Angeles, aux USA, s’est investie dans la formation au Ghana et au Togo. Les premiers professeurs de KY africains ont été formés.

En 2008, je me suis installé au Burundi dans le cadre d’une mission diplomatique. Après une formation initiale à l’école belge, où des cours d’enseignants de KY étaient organisés, j’ai ouvert un centre de yoga en centre-ville à Bujumbura, la capitale du Burundi, pour mieux atteindre le public. À cette occasion, des émissions sur le yoga ont été diffusées à la télévision burundaise, à la radio et dans les journaux. En même temps, j’ai fondé une association locale « Rama Academy »” dans le but d’encadrer les cours de yoga.

La participation du Burundi à la journée mondiale du yoga en janvier 2010 a aussi contribué à faire connaître le yoga dans ce pays qui est parfois isolé des évolutions modernes. Ici le yoga est souvent taxé de « satanique » et de « dangereux » ! En 2010, j’ai également créé des cours de KY au Centre des Jeunes de Kamenge et sur le campus de l’université de Kiriri.

Dès le début, j’avais en tête de former des enseignants de KY au Burundi, mais je ne savais pas comment cela allait se produire ! Un nom m’a été signalé par Karta Singh, celui de Krishna Kaur !

Krishna Kaur

En juillet 2010, lors du Yoga Festival en France, j’ai eu la chance de rencontrer Krishna Kaur. Nous avons eu quelques réunions improvisées avec tous ceux qui ont un lien avec l’Afrique. C’était le premier « think tank » sur le thème. À ce moment-là, elle a décidé de venir au Burundi pour y donner la première formation d’enseignants de Kundalini Yoga. Sa première visite a eu lieu fin mars 2011. Le groupe était composé de 13 burundais et de 5 expatriés. Le succès a été immédiat. Les graines étaient plantées et elle a continué à les arroser et à leur donner beaucoup de soleil pour qu’elles commencent à pousser !

Puis, Gurumarka Khalsa, qui réside en Allemagne, est venu fin juin pour un cours résidentiel. Nous avons passé 4 jours et 3 nuits inoubliables au bord du lac Tanganyika. Il a pris le temps d’écouter chaque participant individuellement. Ravinder Kaur, venue de Belgique, a également donné beaucoup d’assistance. C’est là que les premiers étudiants ont donné leur cours d’essai.

Le 3ème module de cette formation a été donné par deux enseignants togolais (Ram Singh & Pavanjeet Singh). Cela a vraiment été une coopération Sud-Sud et les étudiants burundais ont énormément apprécié leurs frères du Togo. Ils se sont davantage accrochés à l’enseignement de Yogi Bhajan. Ils ont aussi trouvé des réponses à leurs questions sur le conflit entre religion et yoga – un thème important en Afrique !

En 2012, nous allons compléter cette formation avec deux modules donnés par Krishna Kaur. En même temps, une évolution similaire s’est produite au Ghana avec Simran Kaur (USA) qui est là-bas le moteur d’un centre de yoga où différentes disciplines de yoga ont trouvé leur place. Le Kenya et le Cameroun (où la française Sunderta Kaur est en mission) sont les deux pays africains où de nouveaux projets de formation d’enseignants de Kundalini Yoga seront lancés en 2012 – 2013. C’est sûr qu’ils auront besoin de notre appui.

En 2011, a eu lieu le premier grand festival de yoga et de musique au Togo, organisé par Krishna Kaur. Ce fut l’occasion pour plusieurs enseignants de se rencontrer et de donner différents ateliers autour du KY. J’ai représenté le Burundi là- bas. La réalité est que les liaisons aériennes entre les pays d’Afrique sont peu fréquentes et chères, ce qui fait que peu de gens ont pu faire le voyage.

Le développement du KY en Afrique.

Avec le projet « YOGA TEACHERS 4 AFRICA », nous essayons de créer un réseau d’enseignants de KY en Afrique, mais également avec tous les enseignants et pratiquants du KY en Europe et ailleurs, qui veulent s’engager pour cette cause. Nous avons mis en place un système de sponsorisation et de participation. Vous pouvez sponsoriser un élève-enseignant de KY burundais pendant une année moyennant 150 €. Vous trouverez les détails pratiques de cette opération sur le site http://www.kundaliniyoga.be à la page « PROJECT YOGA TEACHERS 4 AFRICA ».

Ceci crée un lien de solidarité entre les enseignants de KY du Nord et ceux du Sud ! Cette formation au Burundi n’aurait pas pu se réaliser sans ce support. Nous avons aussi reçu de l’aide des fédérations de KY de France et de Belgique.

En plus, nous invitons les enseignants européens à venir en Afrique pour participer à la diffusion de ces formations. Cela pourrait se faire sous forme d’un stage dans le cadre de leur formation ou sous forme de « seva ». Cette initiative a été baptisée « Karibu program » !

Dans d’autres pays africains, le KY trouve un début de succès : la Gambie, l’Égypte, le Maroc et l’Afrique du Sud. Au début, dans ce dernier pays, le KY restait l’affaire des blancs, mais cela commence très clairement à changer. Comme toujours, cela évolue lentement au début, mais avec la formation de nouveaux enseignants, nous espérons que le KY connaîtra un développement rapide sur le continent africain.

Témoignage

Jean Manirakiza, qui suit actuellement la formation d’enseignant de KY au Burundi, partage son expérience :

« Au départ, pour être sincère, j’ai été porté par la curiosité et mon premier contact a eu lieu à l’occasion du « World Yoga Day » organisé à Bujumbura. Dès lors, j’ai commencé à fréquenter Rama Academy pour en savoir plus. Alors, ma motivation s’est concrétisée après avoir lu des documents sur le Kundalini Yoga et surtout après le passage de Krishna Kaur. Je me suis dit qu’en tant que Burundais, habitant un pays où beaucoup de gens ont déjà été tués ou ont eu des victimes dans leur famille, chacun d’entre nous, toutes ethnies confondues, vit avec un traumatisme pour lequel le Kundalini Yoga pourrait être un remède pour notre société rongée par des guerres cycliques. »

Découvrez le CD de la 1ère sadhana africaine …

Produite au Burundi par Sat Darshan Singh, avec des musiciens burundais, c’est la première version africaine des mantras de la sadhana. Découvrez et achetez le CD de cette petite merveille (avec sa pochette présentant une traduction des mantras de la sadhana en français, en anglais, en allemand et en italien) à l’adresse ci-après : http://www.satnam.de/africa-awakening-sadhana-sat-darshan-singh-cd-p-4040.fr.html.

 

Le videoclip : Mul Mantra – Sat Darshan Singh :  http://youtu.be/2VW2dM4df4Q

Publicités
Cet article a été publié dans YOGA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Kundalini Yoga en Afrique….

  1. GABRIEL HAR DYAL SINGH KHALSA dit :

    Pour être juste dans le résumé de l’historique du Kundalini Yoga en Afrique notamment au Togo depuis 1986 sans citer les pionniers de cette œuvre. Le Kundalini est implanté au Gabon depuis 1997 et en Gambie depuis 2004;au Maroc depuis 2010 je vous enverrai la vraie histoire du Kundalini Yoga en Afrique et au Togo très prochainement j’en suis un acteur. Félicitation pour vos efforts

  2. ramaacademy dit :

    grand merci pour votre réaction et précision! J’avais seulement des traces vagues de vous, donc je vais modifier celà dans prochains publications… Svp, laissez-moi savoir où exactement vous travaillez au Maroc? Sat Darshan Singh
    satdarshansingh@rocktetmail.com

  3. mayombo dit :

    jai hate de recevoir. des information.

  4. François Dupont dit :

    Bonjour je voulais juste dire que nous les européens on connait cette technique que trés récemment et que ce genre de technique étaient pratiqués par les africains avant même notre arrivé sur ce continent « l’Afrique » est non seulement le berceau de l’humanité mais elle détenait tous les savoir volés par les envahisseurs qui les utilise aujourd’hui comme étant les leurs l’histoire a été falsifié et on fait croire a ces pauvres gens qu’on les enseignent des technique venu d’ailleurs c’est regrettable! Cependant vous faites du bon travail mais ayez un peu de bon sense et expliquez a ce peuple que cette technique était connu de leurs ancêtres même avant vos propres ancêtres! Cette technique a été diabolisé par nous européens en ramenant des religions fabriqués expliquez ceci a ces peuples! Votre travail sera beaucoup plus reconnu et honorés! Sur ce bonne chance dans votre parcours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s